dimanche 28 août 2016

La chemise porte boneur


Il est plus que temps que je dépoussière un peu cet endroit et que je vous montre ma chemise porte bonheur, celle qui m'a accompagné pendant presque tous mes derniers tests.. Dans cette chemise, j'ai eu beaucoup de stress - avant et pendant les tests- mais aussi beaucoup de joie - quand j'ai eu les résultats - bref, une chemise porte bonheur. ;)


 Quand Deer&Doe a sorti sa collection printemps-été, j'ai totalement craqué sur la chemise Melilot. Le coup de foudre au premier regard et la version à carreau magnifiquement portée par Emilie m'a littéralement fait fondre ! Mais cette chemise, je la voyait à fleurs, avec le col rond et un joli bouton nacré rond. J'ai trouvé le tissu parfait à Anvers lors d'une sortie couturière, quand je l'ai vu, j'ai su qu'il deviendrait la Mélilot idéale mais petit stress, il ne restait que 80 cm.. je l'ai tout de même pris en me disant que si ça ne rentrait pas, j'en ferai autre chose, il était beaucoup trop beau que pour le laisser là. Et tout est rentré au -veuillez m'excuser pour cette expression mais je n'en trouve pas d'autre - poil de c*l ! Oh joie, bonheur et félicité, danse de la joie, youpie tralala toussa toussa !


Petit bémol par contre, je n'avais pas fait de toile.. je fais toujours le 34 chez Deer&Doe, sans aucune modification, je me suis donc lancée dans la réalisation de ma chemise sans trop me poser de question et patatra..mes pinces poitrines sont 2 cm trop basse sur moi. Rien de dramatique et je porte tout de même ma chemise très régulièrement (celles qui me suivent sur instagram peuvent en témoigner..) et j'ai d'ailleurs fait une deuxième Mélilot en remontant les pinces poitrines et le résultats est top, je vous montre ça bientôt (enfin, notez la régularité de mes postes, bientôt est tout relatif..) et j'ai une troisième à carreaux qui est coupée et qui attend d'être cousue. Bref, j'adore ce patron !


Et cette chemise s'accorde aussi bien avec un pantalon ou un short qu'avec une jupe - ici avec une de mes jupes brumes dont je vous reparlerai plus longuement dans un prochain article - , vraiment parfaite je vous dis. :) Et cet ourlet très arrondi me fait vraiment craquer. :)


 
Patron : Mélilot de Deer&Doe
Tissu :  80 cm de tissus dégoté à Anvers
Taille : 34 sans modification

dimanche 15 mai 2016

Réglisse de mariage

Outch, je me rends compte en écrivant cet article que je suis vraiment à la bourre dans ce que je vous montre.. et en plus, il y a d'autres cousettes plus vieilles que celle-ci qui n'ont pas encore été photographiée et présentée.. 




 Cette robe a été cousue pour un évènement un peu particulier puisque c'était pour un mariage auquel j'ai assistée en août de l'année dernière. Invitée à la soirée du mariage de mon collègue, je voulais une robe longue et fluide avec une ceinture élastiquée pour le confort et je venais juste de finir ma première réglisse (jamais bloguée et pourtant beaucoup portée..) et j'avais justement un grand métrage de ce tissu en stock acheté lors d'une virée (ma seule enfait..) chez tissus passion à Bruxelles. Pour cette version, j'ai doublé le buste pour ne pas charger le tissu avec un col en plus. Je trouve le résultat à la fois assez habillée pour un mariage mais plus soft aussi pour tous les jours (même si je ne l'ai jamais portée en version de tous les jours pour le moment à cause du temps et de sa longueur que je ne suis pas sûre d'assumer au boulot..). 


Et la seconde raison pour laquelle je ne l'ai pas portée en dehors du mariage, c'est parce que j'ai un soucis d'ourlet.. il n'est pas droit.. mais du tout (c'est pas pour rien que mes photos s'arrêtent à une certaine hauteur.. ;) )
Je dois avouer que j'ai fait la robe à la va-vite, elle était finie en moins d'une semaine, je me suis appliquée pour toute la robe et le samedi du-dit mariage, il ne me restait que l'ourlet et ça aurait du être laaaaaarge pour le faire mais ce le petit problème c'est que au moment de coudre ce fameux ourlet, je me suis dit que je coudrai bien un petit truc pour les 2 filles du couple et j'ai fait deux couvertures où j'ai écrit le nom de chacune des petites filles ce qui m'a pris vraiment beaucoup de temps et plus beaucoup pour terminer ma robe..
Du coup, la vrai question est : avez-vous une solution pour refaire l'ourlet d'une robe sachant que je ne suis ni contorsionniste et que mon amoureux, ça va le gaver.. ou je la recoupe à hauteur "normale" de réglisse? J'hésite..

 
Patron : Réglisse de Deer&Doe
Tissu :  tissus passion à Bruxelles
Taille : 34 avec jupe rallongée
_

jeudi 24 mars 2016

Opaline

Me revoila après - encore - pas mal d'absence mais je ne prends pas beaucoup le temps pour faire des photos et puis il pleut toujours chez moi.. Voici donc un petit article rapide pour vous présenter le dernier né de chez histoire de coudrele chemisier Opaline.
J'ai eu le plaisir de la tester, je vais donc vous montrer ma version finie à peine la semaine dernière.
Ce patron est un régal à coudre et à porter. Plein de petits détails technique - les angles droit notamment - qui font tout le charme de ce chemisier. Je pense qu'avec les explication et de la patience les débutantes peuvent le tenter mais il n'est pas des plus simple à réaliser. Le col châle tombe vraiment bien, fait un joli décolleté et la double patte de boutonnage ajoute un petit plus à cette chemise selon moi (même si c'est un peu pénible à boutonner, heureusement, l'encolure est assez large et ma tête passe sans passer par l'étape bouton).
J'ai utilisé une sorte de viscose assez fluide et assez lourde qui donne un beau tombé à mon Opaline. Je pense me le faire en version robe pour le printemps.. On verra si j'ai le temps ! :)
La qualité des photos n'est pas top, elles ont été prise vite vite alors qu'il faisait 2 degrés dehors et qu'il ventait vraiment fort donc je sautille un peu de froid..






Patron : Opaline - Histoire de coudre
Tissus : 1 mètre 50 de viscose - Eurotex à Bastogne
Taille : 34
 
_

samedi 16 janvier 2016

LA tenue automne/hiver

Bon bon bon, si je fais comme si de rien n'était et que je niais complètement l'affaire sur l'abandon de ce blog depuis plusieurs mois, il y a moyen que ça passe..? En vrai, j'avais écrit un article en décembre qui n'attend plus que ses photos mais les photos ne sont toujours pas faites et ce qui devait être présenter est dans le bac à linge.. C'est donc un nouvel article qui est écrit aujourd'hui et j'espère que les photos seront prises dans la foulée (la batterie de l'appareil photo est en plein chargement, hum..et j'espère qu'il va arrêter de neiger plus de 30 secondes). J'ai longtemps hésité à revenir par ici, la facilité d'instagram pour vous montrer mes tenues a beaucoup joué et puis, j'ai fait la petite déprime de blogueuse en me posant trouze mille questions sur le fait de garder ou non mon blog et la, je ne sais pas.. J'avais envie de venir ici aujourd'hui mais je ne sais pas si je vais continuer ou non parce que finalement, ça prend du temps de faire des photos et je n'ai pas toujours l'énergie ni l'envie de les faire donc on verra..

Tout d'abord, une excellente année à tous. Je vous souhaite le meilleur pour 2016 et que tous vos voeux se réalisent ! :)

La tenue que je vous présente est ma tenue chouchou, quand je ne sais pas quoi mettre, ce sont ces deux pièces qui sortent du dressing. J'adore les couleurs, le motif de la jupe, la texture et la chaleur du sweat, le confort de toute la tenue et la silhouette que ça me fait. D'ailleurs, cette tenue est décliné dans plein d'autre coloris et d'autres motifs dans mon dressing..
 
 


Il s'agit de la jupe chardon en version longue (la longueur avec bande contrastante mais sans la bande contrastante quoi) et du sweat ondée de Deer&Doe tous les deux cousus en taille 34. La jupe est cousue dans un tissu lourd et légèrement strech sur lequel j'ai complètement flashé quand je l'ai vu dans mon petit magasin de tissus Bastognard et le sweat est réalisé dans un jersey texturé trouvé chez tissus passion à Bruxelles lors d'une virée avec Saki et Mimolette.

Ces deux patrons, j'en ai déjà parlé ici et pour la jupe et pour le sweat et mon avis n'a pas changé après plusieurs mois de portage intensifs de ces deux réalisations, le mot qui pourrait les caractériser à mes yeux est PARFAIT ! :)


Patron : Ondée - Chardon - Deer&Doe
Tissus : 1 mètre de gabardine extensible - Eurotex à Bastogne pour la jupe et 1 mètre de jersey texturé - Tissus passion pour le sweat
Taille :34

mardi 28 avril 2015

Tania

Depuis le temps que je lorgne sur les versions vues sur la blogo, il fallait que je tente cette jupe-culotte. Pour la réalisation, j'ai un peu triché puisque j'ai utilisé un jersey très fluide, il n'y a donc pas de fermeture éclaire et je l'ai entièrement montée à la surjetteuse sauf pour l'ourlet que j'ai fait à l'aiguille double. Cette jupe-culotte a donc été cousue en moins d'une heure, le but de cette première version était de tester la taille.. Ce qui n'a pas été fait. Je vais donc devoir refaire une deuxième dans un tissu non extensible pour voir ce que ça donne. Je ne vous cache pas que cette version est d'un confort absolu MAIS (parce qu'il y a un mais..) mon chéri m'a demandé si c'était un pyjama parce que "la matière un peu brillante, ça fait fort pyjama quand même". Du coup, je ne sais pas si je vais oser la mettre pour sortir mais elle fera son office les jours de chaleur (si ils viennent un jour) où je dois rester chez moi. 

ça touuuuuuuuuuuuuurne !
 
Méga confortable avec sa ceinture en jersey !
 Aucune difficulté donc pour la réalisation de ce patron, les explications sont en anglais mais il y a tellement de schéma que les explications en anglais passent toute seule. Quand au tissu, je ne peux pas vois dire la provenance puisqu'il vient d'un vide armoire et m'a généreusement été donné par Céline. :)

Et il peut venter, mes sous vêtements sont à l'abri !
J'avais lu un peu partout que cette jupe était très courte et qu'il faudrait sans doute que je l'allonge. Ici, je la porte taille haute et je trouve que la longueur est parfaite voire un chouilla longue par rapport aux photos de présentation de Megan Nielsen. Je pense donc ne rien modifier pour la prochaine version. :)

Gros plan sur le tissu
Et la photo obligatoire avec cette jupe culotte : OH, T'AS VU ! C'EST PAS UNE JUPE ! :o

 
Patron: Tanie Culotte - Megan Nielsen
Taille : S
Modification : jersey au lieu d'un tissu non extensible donc pour la ceinture, j'ai fait un rectangle de mon tour de taille que j'ai multiplié par  0,6.

_

mardi 21 avril 2015

Ondée

Des que je l'ai vu, j'ai craqué ! Le sweat Ondée de Deer & Doe est juste parfait. Depuis le temps que je cherchais un patron dans ce genre pour mettre sur mes robes (je le porte sur ma Sureau sur les photos) sans casser la taille ou sur mes jupes taille haute, je suis ravie ! Pas de grand blabla aujourd'hui puisque je n'ai rien d'autre à dire. Il est parfait parfait parfait (oui, juste ça!) et ultra rapide à coudre, une fois coupé, il m'a fallu 1h30 pour tout assemblé à la surjetteuse. Le seul problème de cette version est que mon tissu est trèèèèèèèès chaud. Il était donc idéal il y a deux semaine d'ici quand il neigeait encore mais est un peu chaud avec les 15 degré qu'on a actuellement. Enfin, ça me fait une bonne excuse pour en faire pleiiiiiin d'autres pour le printemps. :)





Tu vois ce que je veux dire par "tissu chaud" ? ;)



Le tissu dans ses vrais coloris
Patron : Ondée - Deer&Doe
Tissus : molleton - Eurotex à Bastogne
Taille :34
Modification : aucune, ce patron est parfait ! ;)

_

vendredi 3 avril 2015

Mona


Ah, Mona ! Je l'ai repérée des que j'ai acheté le dernier magazine de la Maison Victor. Cette Veste, je la cherchais depuis longtemps mais une fois que j'ai eu le patron, impossible de trouver le tissu qui allait se marier à la perfection avec. Puis j'ai vu des super versions ici et alors bon, l'envie était trop forte. Et puis, j'avais ce tissu de chez Verdoliva, ce coupon de 1 mètre sur 110 de laize je le voulais en robe et puis LA robe en question ne rentrait pas dans la petite laize j'ai donc tenté la veste et bingo, ça rentrait.. Enfin, j'ai du faire des manches plus courtes mais ce n'est pas grave puisque je voulais des manches 3/4 pour avoir une petite veste à porter sur mes robes ce printemps !


Ce patron est très facile à coudre. D'ailleurs, ce qui m'a demandé le plus de triturage de méninges, ce sont les marges de couture qui ne sont pas incluses et il faut savoir que cette jolie veste est prévue par des finitions effilochées donc, je ne pouvais pas totalement suivre les instructions d'ajout de marges. Avantage : ce patron demande trèèèèèèèèès peu de tissu puisque j'ai coupé le tout dans un mètre de tissu en 110 de laize (c'est assez important à préciser je trouve !) mais si vous voulez des manches longues, il vous faudra tout de même plus ! Et ce tissu est un tissu 100% coton donc, je ne sais pas si il était très adapté à une veste, j'ai longtemps douté puis au moment de poser la doublure, ma veste avait une bien meilleure tenue, je pense donc que c'est compatible mais pas sans doublure.



J'ai choisi de doubler entièrement la veste pour avoir un joli intérieur et la doublure n'est autre que le tissu que j'ai déjà utiliser pour ma robe à trous. J'ai fini le dessous avec un biais rapporté et j'ai attaché la parementure avec un points fantaisie fleur et un biais fait la jonction parementure-doublure.


Je pense que je m'en referai une en lainage et à manches longues pour les jours plus frisquets.. Il neige encore un petit peu chez moi, hum ! Et non, ce n'est pas un poisson d'avril en retard.. Malheureusement !
Merci à ma photographe pour ces jolies photos et les fous rires qui ont été avec. ;)

Patron : Mona - La maison Victor janvier-février 2015
Taille : 34
Modification : raccourcissement des manches 
Tissu : 1 mètre de coton Flurry poppy - Verdoliva-boutique

_